L'offre globale pour l'étanchéité des toitures-terrasses


Prescri +

Imprimer imprimer

Megafix

Élément porteur : Maçonnerie
Procédé : Bicouche fixé mécaniquement apparent autoprotégé sans isolation
Fiche procédé n° : TIAP/1/1/1/04
Mise à jour : Décembre 2011

Descriptif

Élément porteur :
- Maçonnerie (cf. norme NF P10-203 - référence DTU 20.12)
- Béton cellulaire (pente > 1%) (cf. A.T. particulier)

Support :
Elément porteur

Complexe d'étanchéité :
(AT n° 5/08-1989)
MEGAFIX 1000 fixé mécaniquement en lisière + MEPS 25 AR (SPP)

Protection :
Autoprotection minérale

Utilisation en terrasse technique :
MEGAFIX 1000 + MEPS 3000 AR SPP
(ou MEPS HI-TECH AR SPP ou MEPS TECHNO AR SPP)

Éxigence complémentaire :
Au delà de 40% de pente la couche de finition doit être fixée en tête.


 

Bibliographie

Fiches Produits :

Fiches Relevés :

Avis technique :

Documents techniques unifiés :

- Norme NF P10 -203 (référence DTU 20.12)
"Gros-oeuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d'étanchéité"
- Norme NF P84-204 (référence DTU 43.1)
"Travaux d'étanchéité des toitures terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie"


DEVIS DESCRIPTIF N° TIAP/1/1/1/04

TERRASSES INACCESSIBLES APPARENTES NON ISOLEES

SUR ELEMENT PORTEUR EN MACONNERIE

ELEMENT PORTEUR

Maçonnerie type A, B,C ou D conforme à la norme NF P10-203 (référence DTU 20.12) "Gros-oeuvre en maçonnerie des toitures destinées à recevoir un revêtement d'étanchéité" et à la norme NF P84-204 (référence DTU 43.1) "Travaux d'étanchéité des toitures-terrasses avec éléments porteurs en maçonnerie" (pente nulle admise)

Béton cellulaire, conforme aux avis techniques particuliers et aux "Conditions générales d'emploi des dalles de toiture en béton cellulaire autoclavé armé" (Cahier C.S.T.B n° 2192 - octobre 1987) (pente ³ 1%), pour le pontage des joints en particulier.

ETANCHEITE EN PARTIE COURANTE

L'étanchéité en partie courante est constituée par :

  • une feuille d'étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d'un composite GVPY de 160 g/m² ou d'un intissé de polyester stabilisé de 110 g/m², d'épaisseur minimale de 2,5 mm, type MEGAFIX 1000, fixée mécaniquement en lisière et à joints soudés de 10 cm (longitudinaux) ou de 10 cm (transversaux).
  • une feuille d'étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d'un voile de verre de 50 g/m², d'épaisseur minimale de 2,5 mm, type MEPS 25 AR (SPP), autoprotégée par paillettes d'ardoise, soudée sur la première feuille et à joints de 6 cm (longitudinaux) ou de 10 cm (transversaux). Les joints sont décalés par rapport à la première couche. Au delà de 40% de pente, elle est fixée en tête.

RELEVES D'ETANCHEITE

L'étanchéité des relevés est constituée par :

  • imprégnation bitumineuse à froid, type IKOpro Primaire Bitume Adérosol ou IKOpro Primaire Bitume SR Adérosol SR
  • équerre de renfort (0,25 m de développé) en feuille d'étanchéité à base de liant bitume élastomère SBS, armée d'un intissé de polyester de 160 g/m², d'épaisseur minimale de 3,5 mm, type MEPEQUERRE, soudée en plein, avec talon de 10 cm minimum sur la première couche.
  • couche de finition en feuille d'étanchéité à base de liant bitume élastomèrique SBS, armée d'un composite grille de verre/polyester de 70 g/m², d'épaisseur minimale de 3,5 mm, avec autoprotection par feuille d'aluminium, type MEPALU SPP, ou avec autoprotection par feuille d'aluminium et surfaçage par paillettes d'ardoise, type MEPALU AR SPP, soudée en plein, avec talon de 15 cm minimum sur la seconde couche.
Imprimer imprimer retour haut de page